Le sort de Perrette Hallier
(née vers 1650, Bourg d’Égly, dép. d’Essonne)


Mais qu’est donc est-il arrivé à Perrette Hallier? S’est-elle remariée, a-t-elle eu d’autres enfants, est-elle décédée à un âge avancé? Personne ne semble connaître la réponse à ces questions, et je doute que beaucoup s’y soient même intéressé. Une chose est certaine, Perrette est venue en Nouvelle-France en 1669, mais ce n’est pas ici qu’elle y est morte. Voyons d’abord ce qu’on apprend par les documents d’époque.

Par un recoupement de divers textes (voir ci-bas), Perrette serait repartie en France à l’été ou à l’automne 1681, peu de temps après le recensement du début juin où elle dit avoir 30 ans [dict. Jetté]. Mais comme Antoine en déclare 45 alors qu’il a en a 47 ½ ans, on peut supposer que l’âge de Perrette varie également de 2 ou 3 ans, et elle serait alors née vers 1648-1651.

  Poème dédié à Perrette


 Place de l’Église à Égly - Maison Guimas

Place de l’Église et Café Parquet 

Au moment où Perrette retourne en France (1681), ses enfants Marie-Louise et Antoine ont, respectivement, 5 ans et 8 ans. Ils ont peut-être été élevés par le couple Jean Loriot et Agathe Merlin. En tant que voisins immédiats ils se connaissaient bien, peut-être un peu trop même si on en juge par l’incident survenu en 1675, alors que Perrette et Agathe en sont venues aux coups.

De plus, on note quelques années plus tard que Joseph Laurio, fils à Jean, et Antoine Bordeleau fils, tous deux âgés de 20 ans, entrent le même jour (09-10-1694) à l’Hôtel-Dieu de Québec pour se faire soigner. Mais les jeunes enfants auraient pu aussi être élevés par Louise Pelletier, marraine du jeune Antoine, et épouse de Jean Hayot, le cinquième voisin des Bordeleau.

Les écrits

  1. Contrat de mariage de Marie-Louise Bordeleau et Louis Croteau
    (Québec, le 23 mai 1695)
    «... Antoine Bordeleau habitant de la Seigneurie de Neuville parroisse de St François de Salles et Perette Allier sa femme absente de ce paie  [   ]  pour France depuis longues années ...»
  2. Contrat de mariage d’Antoine II Bordeleau et Catherine Picher
    (Québec, le 22 février 1696)
    «... antoinne bordeleau son fils mineur de vingt deux ans et de perrine allier sa femme; absente de ce pays estant en lancienne france Depuis environ quinze ans ...»
  3. Acte de mariage d’Antoine II Bordeleau et Catherine Picher
    (Neuville, le 5 mars 1696)
    «... Antoine Bordelo âgé de vingt deux ans, fils d’Antoine Bordelo et de Perette Hallier ses père et mère, celuy là de cette paroisse aussi bien que celle ci de son vivant ...»
  4. Donation par Antoine I Bordeleau à Antoine II Bordeleau, son fils
    (Québec, le 19 août 1700)
    «... Marie Bordeleau enfant issus de luy et de Perette Hallier absente de ce pays pour le voyage de France depuis plus de vingt ans en ça et de laquelle le dit Antoine Bordeleau pere n’a depuis led temps eu aucunes nouvelles ...»




    Commentaires:  bordeleauc@hotmail.com